vendredi 5 mai 2017

Votre relation amoureuse est-elle saine?

Voici les éléments qui correspondent à une relation saine :
  • Les deux partenaires ont une bonne estime d’eux-mêmes, ils se sentent bien dans leur personne peu importe s’ils se trouvent dans une relation amoureuse ou non. Ils partagent ensemble des intérêts communs, la prise de décision, ils ont des valeurs en commun.
  • Vivent des hauts et des bas normaux, les périodes où la relation va bien sont beaucoup plus nombreuses que les périodes difficiles.
  • Peuvent ne pas s’entendre à certains sujets et gèrent leurs conflits sans abus physique et/ou verbal.
  • Leur relation amoureuse fait partie de leurs vies respectives qui comprend : amis, famille, étude, activités, passe-temps, etc.
  • Les deux partenaires aiment passer du temps avec d’autres personnes qui ne font pas partie du couple. Ils supportent l’autre en tant qu’individu dans leurs amitiés et leurs intérêts respectifs.


Voici les éléments qui correspondent à une relation dysfonctionnelle :

  • Il est possible que la relation a été saine dans le passé mais elle n’est plus positive et plaisante. Il est alors temps d'une remise en question...
  • Un ou les deux partenaires ne se sent plus bien dans la relation. Il peut y avoir présence de trop de conflits, présence d’ennui et il n’y a plus de plaisir qui est retiré de la relation.
  • Peu ou pas de valeurs et d’intérêts partagés.
  • Présence importante de conflits qui peuvent à l’occasion être résolus médiocrement.
  • Les partenaires ne s’entendent pas sur l’importance de la relation. Un des partenaires est plus attaché à celle-ci et risque d’en devenir dépendant.
  • Un des partenaires a trahi la confiance ou a blessé l’autre d’une façon difficile à pardonner.
  • Détachement progressif des partenaires qui n’investissent plus autant qu’autrefois dans leur relation. Les partenaires s’engagent dans des directions différentes sans considérer l’effet sur leur relation et ne maintiennent la relation que pour éviter les conséquences d’une rupture.
  • Les partenaires peuvent se sentir prêts à envisager la possibilité de nouvelles relations et ce même s’il y a présence de sentiments tels que de la tristesse, de la colère, un sentiment d’échec fasse à la rupture.


Voici les éléments qui correspondent à une relation abusive :

  • C’est l’apparition de signaux d’alarme! À ce moment, il est possible que la victime d’abus puisse avoir besoin d’aide pour planifier une rupture sécuritaire.
  • La victime ressent une diminution d’estime de soi suite au début de la relation.
  • Les intérêts, les valeurs, les désirs de l’autre dominent dans la relation.
  • Présence d’insultes, de menaces, d’intimidation, de manipulation, d’abus physique et sexuel.
  • La victime ou le couple devient plus secrète et s’isole de sa famille, ses amis, sa vie sociale, etc.
  • Désir de l’abuseur de contrôler, de prendre toutes les décisions, de forcer l’autre à lui obéir.
  • Le cycle de la violence comprend une phase de « Lune de miel » ou l’abuseur répète souvent : « Je m’excuse je ne le ferai plus jamais! ». L’abuseur fait tout pour se faire pardonner et regagner la confiance de la victime. Mais à la présence de nouveaux éléments de frustration, l’abus recommence.
  • Présence de peur chez la victime. Elle craint de faire quelque chose qui va déclencher l’abuseur. Elle fait tout pour l’accommoder et ne pas provoquer une prochaine crise.
  • L’abuseur blâme la victime pour ses actions.
  • La victime a peur de rompre. L’abuseur ne la laisse pas rompre.
Source : Université de Monction; « The gift of fear » de Gavin Debecker; et « Dating violence : Young women in danger » de Barrie Levy.

Psychologue